Quatre saisons

Publié le par sonja

 

automne-bordeaux-france-2001306415-911571.jpg

 

L'automne, c'est comme le printemps, on a toujours envie de dire quelque chose. Ce sont les deux saisons qui semblent entrer dans un ballet coloré. Deux saisons où les couleurs éclatent. Elles éclatent tellement qu'elles prennent possession de tout un paysage. Elles évoquent également la douceur. Le calme et la sérénité.
Nous avons plus tendance à nous arrêter sur ces deux saisons qui ouvrent les portes sur le renouveau en couleurs. On peut aussi penser cela de l'automne. Cette saison que l'on dit morte, est au contraire pleine d'une vie qui s'installe en vif. En éclats. En reflets lumineux. Le printemps se pose de la même façon, avec une palette aux mille couleurs. La toile de ces deux saisons font parler. Ecrire et surtout, réagir les photographes.
Ils ont l'air de vouloir mettre tout l'automne dans leur appareil. Il faut dire que la richesse des tons variés attirent d'une manière particulière. Aucune forêt ne ressemble à une autre forêt en cette saison.
Alors oui, on a une forte envie de chanter l'automne, comme on chante le printemps.
Entrer dans ces deux saisons, c'est comme si on abordait une nouvelle chose. Un début en feuilles et en espace temps.
Le printemps lui nous enchante car voilà les fleurs qui éclosent. Qui jouent avec la lumière elles aussi.
Elles viennent ouvrir la porte à une saison délicate. Pleine de fraicheur, de vie qui envahit chaque portion de paysage. Ce que fait l'automne, d'une autre manière.
Penser à ces deux saisons, c'est comme avoir un refrain de bien-être dans sa tête. On le voudrait prolongé et généreux en musique.Voilà deux saisons qui appaisent.
L'hiver et l'été sont là pour nous donner un en train qui nous permet de songer à des jeux. La neige nous attire par sa pureté blanche. On a plus envie de s'élancer sur ses chemins et goûter à des glissades enfantines.
L'été nous fait aussi réagir à travers toutes les possibilités offertent. On s'amuse de la longueur du temps offert. On parle vacances. On prend des vacances. Deux saisons qui nous donnent envie de bouger ou bien de vouloir rester au chaud, ou à l'ombre.
Les quatre saisons sont de vrais puzzles, où les pièces s'imbriquent. Se placent. Forment un paysage délicieux, durant tout ce temps où on s'amuse à poser les nombreuses pièces qui les composent.
Goutons donc à cet automne qui s'offre généreux et pare la nature.
Beaucoup de blogs sont à la fête de l'automne. C'est amusant et magique tout à la fois. Ceux qui savent jouer avec leur appareil, nous offrent des palettes magnifiques.
Allons donc cueillir les fruits de saison...


862035.jpg

Publié dans Regards

Commenter cet article

nadia-vraie 25/10/2007 22:23

Bonjour sonia,je suis de retour.Tu décris merveilleusement l'automne ainsi que les quatre saisons.Nous sommes des privilégiés de les connaître et de les vivre.A+PS.Je me demande si tu as reçu mon courriel par ton contact au bas de la page.J'ai reçu un avis de validation.

eolina 25/10/2007 10:40

Vivaldi a chanté les 4 saisons... Toi aussi. Il n'y a rien de nouveau sur le blog que tu connais alors je t'envoie vers un autre... Si tu pouvais ne pas y  mentionner le nom de mon autre blog, ça m'arrangerait. Merci. Bonne journée.

Alrisha 25/10/2007 10:31

Pour "bien vivre", je crois qu'il faut s'adapter à chaque saison et la vivre en son entier. Ne pas "escamoter" l'une plus qu'une autre. Prendre le TEMPS qu'il fait et ne pas toujours se lamenter vers des moments du passé ou de futurs moments.Ton texte remet bien toutes ces choses en place; tu es dans la vérité.Bises, ma Sonia