Jeux de rue...

Publié le par sonja


Je vous présente la grande avenue piétonnière du centre ville de Malaga.
Un endroit très coloré où le passage est incessant. Les plus beaux magasins siègent tout le long de cette rue. Là elle porte les décors de fin d'année ce qui lui donne déjà un air de fête.

Mais elle est aussi particulière par le genre de rencontres que l'on y fait.
Je vais donc vous présenter certains personnages...




Nous commencerons par le joli papillon scitillant d'or. En voilà une bien belle ailée que l'on a changé en fontaine. Une délicieuse fontaine d'où coule une eau limpide couleur argent.
Elle aime se laisser photographier et offre même une belle pierre à ceux qui lui laissent une piecette. Une pièce qui lui permettra, le soir venu, de se changer en princesse afin de rejoindre son logis, au fond d'une forêt magique.




Ah ! voici l'homme journal. Il passe son temps à feuilleter de nombreuses pages. Il a même une place à ses côtés pour tous ceux qui veulent partager une page avec lui. Il jette des regards furtifs aux passants, juste pour leur rappeller qu'il existe.




Et puis il y a un drole de farceur. Il bouge tout le temps. Il offre une partie de ballon aux enfants. Il perd parfois son nez rouge, mais il y a toujours une main charitable pour le lui ramasser. Il fait des figures acrobatiques, pas très acrobatiques, qui font rire les petits et les grands. Le prendre en photo est un sacré exploit...




C'est lui qui attire le plus de monde. Il est un peu clown, un peu équilibriste, mais surtout, beaucoup magicien.  Il n'y a pas que les enfants qui en restent bouche ouverte. En plus, il n'arrête pas de dire des sottises. Je ne me suis pas trop attardée devant lui car il était bien assez entouré.



Il y en a un autre qui a énormément impressionné. C'est lui. A l'interieur de son caoutchouc qui ressemble à un accordéon, cet homme contorsionniste on ne savait jamais où se trouvait sa tête, ses jambes ou ses bras. Il changeait tellement vite de postion, bas en haut, qu'il nous emmêlait la tête. J'ai attendu qu'il se fatigue et sorte de sa seconde peau pour savoir comment il faisait.
Etonnant personnage !

Vous en voulez encore ?
Il faudra revenir
...



Publié dans Voyages

Commenter cet article

kalei 12/02/2010 15:51


Coucou, grande et agréable balade chez toi :-). Et je m'arrête sur cet article, l'homme journal est, après délibération avec moi même, ma photo préférée.
Bizzzz
Kaléi


al 20/12/2009 20:52


Bonsoir amie Sonia,
Quel merveilleux voyage que tu nous offres en partage! Et quel beau pays que celui que tu nous montres! Nous sommes sur tes pas, discrets mais bien présents. à bientôt.


Moro 19/12/2009 21:36


Et l'homme-journal préfère sans doute l'hiver car les nouvelles sont fraiches ! Hi ! Hi ! Bises. Bernard


bruno 16/12/2009 23:31


J'aime bien l'homme journal


Sylvie 16/12/2009 15:22


Merci pour toutes ces belles photos, je connais un peu malaga car j'ai des amis qui ont habité.