El Tintero à Malaga !

Publié le par sonja

 

La Côte et El Tintero 147

 

Ca mouillait et il ventait. Mais je me suis accrochée aux branches. La température par contre était douce en ce mois de janvier, où le soleil était plus présent que la pluie.
Par contre, quand ça souffle par ici, il vaut mieux ne pas étendre son linge sur sa terrasse. Ou sur un balcon.
On a parfois vu des chaines de linges sur un bout de trottoir ou de rue. Il faut dire que lorsque cela va souffler, on n'est pas forcément averti.
A Malaga on peut donc trouver de quoi se vêtir les jours de grand vent...

 

La Côte et El Tintero 115

 

Les palmiers sont devenus fous qui se décoiffent dans tous les sens. Même mon imperméable semble vouloir prendre les voiles.
Mais les promeneurs tranquilles comme le sont souvent les espagnols, n'ont que faire des éléments déchainés. Ils poursuivent leur balade, tout comme je le fais.
Décidemment, ce pays me convient pour son côté nonchalant.

Voici donc l'un des bars restaurants, que je vais souvent rencontrer par ici. Son nom indique bien ce que l'on sert, surtout... Ce qui est vraiment très apréciable, car on n'a pas souvent autrement, la possibilité de consommer des produits de la mer.

 

La Côte et El Tintero 102

 

Sans plus tarder, je vous invite à visiter mon restaurant si original, de la ville. Il y en deux dans la cité. Il faut dire qu'il a un succès fou, les week-end en particulier.
Quand à moi j'ai choisi un jour de la semaine pour le visiter, et y prendre un repas. 
C'est que ce n'est pas à Roanne que j'ai pour habitude de me griller quelques poissons ou calamars.
Mais là, je me suis régalée de sardines grillées. Des sardines qui avaient presque la taille du maquereau. Je n'avais jamais vu des sardines aussi énormes.
A Marseille peut-être... tiens, il faudra que j'essaye la prochaine fois que j'irais faire la balade en bateau, le long des criques... 

 

La Côte et El Tintero 101

 

Voilà donc comment se présente "El Tintero", coté baché. Une salle immense. A se coller entre voisins. A s'écouter de plus prêt, parler.
Mais la particularité de ce restaurant, qui a un énorme succés, et vous comprendrez vite pourquoi cet endroit est immense. Ca ressemble à une usine de la restauration. On en est sans doute pas loin, vu comment ça fonctionne.
J'ai entendu parler de vente à la criée, mais de restaurant à la criée, jamais !
C'est pourtant ce qui se passe ici même, lorsque les espagnols ont envie de se retrouver en famille ou entre amis.
Voilà donc comment ça fonctionne ...
Toutes les deux, trois minutes, ou cinq minutes, selon la cuisson, des serveurs sortent sur le devant des portes que vous voyez sur la seconde photo. Ils crient le nombre de plat déjà prêts, et les gens lèvent le doigt pour dire s'il font le choix de celui-là. Le serveur dit qu'elle table sera servi, et demande aux autres d'attendre quelques minutes de plus.
Et ainsi de suite...
Si j'ai bonne mémoire, il y a cinq ou six doubles portes qui s'ouvrent de ce côté là.
Vous pouvez voir également un foyer allumé sur la gauche, et un vitrage qui garde le poisson et les fruits de mer au frais, pendant que cuit la première fournée.
Un vrai travail à la chaine...
Je ris encore lorsque je pense à cette singulière manière de proposer un repas.

 

La Côte et El Tintero 056

La Côte et El Tintero 057

 

J'ai choisi de déguster leurs produits à l'intérieur, dans la salle restauration. Un lieu plus classe, et sans doute plus tranquille.
Je ne suis pas venue non plus, un jour de grande affluence, car je voulais me rendre compte tout d'abord, discrétement, où se trouvait ce lieu dont on parle si souvent, sur la place de la ville. 
Il y a un nombre important de serveurs. Ce qui m'a assez surprise. Ils ont aussi quatre cuisiniers il me semble.
Pour 7,60 euros, vous avez déjà une assiettée copieuse. Un plat unique pour cette somme, mais qui vous cale très vite.
J'ai voulu faire ma gourmande en commençant par une entrée, mais j'ai très vite regretté, lorsque j'ai vu arriver mes sardines. C'était vraiment plus que copieux.
J'avais fait la même erreur sur l'autre coté du front de mer.
On te sert d'énormes portions en Espagne...

 

La Côte et El Tintero 096

 

Alors, si un jour vous allez à Malaga, essayez "El Tintero", au moins une fois.
Que vous choisissiez le repas à la criée, ou le coin grande classe, vous serez très vite servi, sans aucun problème. En plus vous serez entourés de serveurs sympathiques qui ne laissent pas le client dans l'attente.
Vous ne connaissez pas l'adresse ?
Qu'à cela ne tienne, même le passant, vous indiquera le lieu, si vous demandez votre chemin.
Je ne sais pas si c'est très fréquenté par les touristes, mais ça vaut le détour.

 

La Côte et El Tintero 095

Publié dans Voyages

Commenter cet article

nadia-vraie 21/06/2010 21:26



C'est un beau restaurant et en Espagne les repas sont moins dispendieux que les autres pays.je vois qu'en Espagne,tu as visité beaucoup.


ce doit être agréable de voyager avec toi?


bye Sonia et à bientôt.



peintrefiguratif 17/06/2010 21:00



bonsoir sonja mais je ne sais plus si tu es revenu de ton tour en ibérique ou si tu y est retourné


bonne soirée


bisous



levieugrisage 15/06/2010 23:19



bonsoir Sonja.même avec la pluie les vacances restent les vacances quand le coin est beau;amitiés;henri



Malika 15/06/2010 15:20



Merci pour la balade.



virjaja 15/06/2010 11:58



original comme restaurant! et étonnant de voir ces images de pluie...on pense que ces endroits sont toujours sous le soleil! gros bisous Sonja. cathy