Danse la pluie

Publié le par sonja

 

016

 

Le regard se perd au dehors,
Suivant la force de la pluie.

 

Les vitres ne tardent pas à sinuer de sentiers humides.

Comme des larmes, coulent les gouttes.

Avec elles, emportent la poussière du jour.
Crépite sur le sol ses petits cercles furieux.
Déjà une rigole se dessine le long du trottoir.


La grisaille du ciel assombri les arbres,
Les maisons font leur toilettes sous l'oeil surpris.
Les passants ont disparus, après avoir prestement gagné un abris.


Les chanteurs ailés ont fermé leur bec.
Il y a peu de temps encore, ils élevaient de joyeuses notes.

 

Le grondement du tonnerre,

Avant coureur de l'orage,
S'éloigne dans un remu-ménage délicat.
Derrière lui, laisse la violence de l'eau frapper la ville.

Le regard s'attarde au delà de la fenêtre,
Brillant d'un sourire heureux.
Même la pluie fait danser l'esprit.

 

 

 

 

Publié dans Prose poétique

Commenter cet article

Alrisha 06/12/2010 23:52



A l'abri derrière ses carreaux, on peut se plonger dans de belles rimes comme tu viens de le faire ! Mais j'en serais bien incapable. Toi seule est une virtuose en la matière !



fanou 53 26/11/2010 20:43



Ton poème me laisse rêveuse, j'aurai maintenant une autre pensée quand la pluie ruisselera sur mes vitres.


Bon weekend


 



flolipo62 26/11/2010 20:18



en effet cela a dû tomber fort pour que l'on puisse la voir ainsi...


ici hier un peu de neige pas trop de gelée ce matin... donc praticable sans problème... ce soir ça va aussi... pourvu que ça dure... on a de la chance...


très bon weekend



Capucyne 26/11/2010 08:47



Belle évasion sur les ailes de la pluie...



levieugrisage 25/11/2010 22:21



bonsoir Sonja.l'écriture ou comment sublimer une image.bravo.bisous.henri