Sympathiques rencontres!

Publié le par sonja

 

Almarchar Village et Malaga port 001

Voilà une belle équipe de générosité souriante, et de convivialité. C'était à Malaga dans l'une des ruelles, proche du lieu où je logeais. Ils se sont gentillement prêtés au jeu de la pose.
C'était l'un de mes bars préférés, où je m'installais très souvent lorsque je restais dans le quartier. C'est dans ce cadre sympathique que j'envoyais des courriers à mes amies. Le soleil était à chaque fois présent à l'intérieur de cette salle. Car le personnel rayonnait de sourires et de sympathie.
C'est ici que l'on vient chaque jour pour se rassasier de pitufos, ou de tapas. Dès la fin de la matinée, vers les 10 heures,  les espagnols ont l'habitude de déjeuner. Un petit pique-nique pour attendre ensuite l'heure du repas qui se fera plus prêt des 14 heures que des midis. Une habitude à laquelle je m'y suis faite.
J'ai bien sur observé la clientèle joyeuse, parlant haut et fort. J'ai surpris des échanges amusants. Je crois bien que je n'avais pas assez de mes deux yeux pour regarder tout ce petit monde.
Une ambiance comme on n'en trouve qu'en Espagne.


Almarchar Village et Malaga port 003

La salle spacieuse et claire m'offrait un excellent éclairage pour mes kilomètres d'écriture, dans un coin retiré. J'ai quelque peu attiré la curiosité, bien que j'ai été la seule à ne pas faire de bruit.
Mon silence de solitaire n'est pas passé inaperçu je pense. 
J'ai vu débarquer les habitués du supermarché du coin. Ainsi qu'un jeune papa avec son petit galopin sympathique, qui aimait toucher à tout, dès qu'il était laché de sa pousette. Le vendeur de loterie venait boire son petit verre. Des messieurs du garage proche s'attablaient également et dévoilaient leurs soucis de "mécaniques". J'ai même assisté un certain jour à une petite assemblée de retraités, venus, à une bonne trentaine, pour le repas. Ils étaient fort joyeux. Danses et chants faisaient partis de cette tablée. J'avais oublié mon appareil photo ce jour là. 
J'ai remarqué que parfois, on mangeait à plusieurs une salade ou un plat posé au milieu de la table. Les andalous me rappellent un temps en Algérie...

Si jamais je retourne un jour à Malage, ma première visite sera pour ces délicieuses personnes.
J'aurais dû déposer ces photos il y a bien longtemps, et surement qu'ils attendaient de mes nouvelles, mais j'ai un peu disparu entretemps, de ma machine.

Je dédie ces photos à ces amis de passage, qui m'ont fait un excellent accueil chez eux. 

Almarchar Village et Malaga port 005

Publié dans Voyages

Commenter cet article

Alrisha 10/06/2010 15:55



Une belle convivialité !



écureuil bleu 09/05/2010 23:03



L'ambiance avait l'air bien sympathique et tu nous la décris très bien...



Siratus 08/05/2010 12:46



Merci de ta visite à la galère, Sonja !


Après un long séjour plongées-photos aux Philippines et un court crochet au Maroc, je pose mon sac pour quelque temps en Bretagne où j'ai enfin internet sous la main  ;) Cela m'a permis de
naviguer chez toi ce matin. Je t'imagine aisément écrivant dans ce café ou à la terrasse chez Mariano, ou encore trottant sur les sentiers d'Andalousie. Merci de partager en photos et récits
poétiques cet "océan de lumière", le "jardin magique" qu'est ce pays que j'aime beaucoup.


Beau week-end. Gros bisous



nadia-vraie 06/05/2010 20:18



C'est un petit resto bien sympathique.C'était un beau coin pour ton écriture...Je ne sais si je pourrai retourner un jour en Espagne...rêvons...cela aide dans la vie.


Bonne journée Sonia et bises amicales.



Malika 06/05/2010 15:50



Sympa en effet. Bon jeudi.