Brouillard, toutes voiles dehors

Publié le par sonja

 

SL370649.jpg

 

 

 Il se joue des saisons et des lieux.

Il se lève selon son bon vouloir.

Voile léger, il avance gracieux

Drapé dans sa toile épaisse, il s'installe. 

Il griffe la végétation, l'animal en quête de proie,

Dessine de jolis trajets

Au gré de ses avancées.

Une fraicheur matinale, qu'en été on acceuille bon prince.

Mais lorsque s'aventure dame bise, aux portes de l'hiver,

 Dans la douceur de sa veste,

Avec elle on compose tendrement.

Lachant ses minuscules perles humides, 

Frissonne le passager du jour.

La nature s'en accomode,

S'ourle de ses royales manifestations.

Chaque brin d'herbe, chaque feuille, se désaltèrent.

Toute à sa toilette, la végétation à pas feutrés, se recueille.

Ce n'est pas un jour à mettre le nez dehors.

Pourtant,

S'amusent le renard, la buse et le castor,

Ou cherchent de quoi remplir leur journée

Les oiseaux font leurs timides.

Que de guetteurs en ce jour voilé.

Le brouillard ne se formalise pas.

Il prend d'assaut le plus petit espace.

Il s'allonge à l'infini.

Pour quelques heures,

Ou juste des minutes...

 

 

SL370629.jpg

 

 

Publié dans Prose poétique

Commenter cet article

Alrisha 06/12/2010 23:44



La nature est en pleine toilette matinale ! Comme c'est joli sous tes mots !



mediterranée83 15/11/2010 17:18



Toute la délicatesse de la brume matinale ...


Bonne fin de journée.


Merci de ta visite



nadia-vraie 15/11/2010 05:32



Très bien écrit et le brouillard est épais.


Bon matin Sonia.



Andrée 14/11/2010 22:21



Très joli poème , les photos avec le brouillard qui s'installe sont belles .Belle soirée, bisous Sonya



Musardises/Parisianne 14/11/2010 22:05



Très belle association de mots et d'images. Bravo et merci
Anne