Le jardin du souvenir

Publié le par sonja

Un matin de la semaine. Par n'importe quel temps.
Après le départ de mes grands parents, en compagnie de tante Marie, nous entrions presque gaiement, dans un jardin du souvenir.
Les allées interminables, bordées d'arbres, nous menaient jusqu'à la nouvelle demeure de pépé et mémé.
C'était l'heure du ménage sur la pierre brillante. Les pots dont les fleurs avaient fanées, étaient vidés et lavés à grande eau. Marguerites, oeillets, ou glaïeuls y étaient déposés.
Un chiffon sec était passé avec délicatesse sur le marbre.
Et puis le moment tant attendu venait. Je m'asseyais sur le  bord de la pierre fraichement lavée. Tante Marie me tendait le goûter si désirable. Un morceau de pain, avec deux carreaux de chocolat. Un vrai délice ! C'est dans le silence le plus complet que j'observais les couleurs et les formes de tous ces jardins particuliers.
L'enfant que j'étais se réagalait de ce qui resta longtemps le mystère de ces années là.
Le souvenir de ce jardin a laissé quelques traces...

Aujourd'hui, lorsque par obligation je m'y rend, je ne m'attarde plus...

... et je n'aime plus le chocolat !

Publié dans Atelier d'Ecriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article