Ah ! le premier de la classe...

Publié le par sonja

Voilà une objection que ne m'a jamais interpellée. J'avais le recul de ceux qui observaient en silence.
Le premier de la classe. Le dernier de la classe. Entendre parleur d'eux faisait partie du quotidien scolaire. Pour ces deux genres il y avait une certaine détestation. Ou bien de l'admiration.
Le cancre avait à la limite ses nombreux fans. C'était celui qui osait afficher sa tendance à refuser tout compromis intellectuel. Une sorte de jeu personnel. Une force dans le refus de s'alligner à la norme. A l'intellectuellement correct.
Dans les deux cas les avis étaient toujours partagés.
Même le premier avait un certain interêt pour ceux qui l'entourait. Par orgueil. Ou bien pour la recherche d'une aide dans les devoirs. Ce qui me faisait sourire. Où va se nicher notre vanité d'humain...
En tout les cas, cela faisait beaucoup parler. Même certains enseignants y allaient de leurs commentaires.
Pourquoi étaient-ils les vedettes de la classe ? Je ne l'ai jamais compris, je crois.
Ma préoccupation se situait dans ce que moi je pouvais être. Et ce n'est qu'aujourd'ui que je peux comprendre que j'ai une certaine valeur, moi aussi.
Que sont devenus  ces premiers de la classe ? Ou tous ces derniers ? Je l'ignore...
Mais ce qui est certain, c'est que de leurs choix de vie, leur place a subi des variantes.

Publié dans Atelier d'Ecriture

Commenter cet article