C'était avant la rentrée...

Publié le par sonja

Quelques mois en atelier d'Ecriture avec Anne Poiré écrivaine passionnée et tendre...
Je vous livre la soirée qui traitait du thème "Ecole"... pour ce qui est de mes seuls textes, bien sur.
Une autre manière de s'amuser, pour le plaisir des mots et des phrases.
Mais aussi pour partager des pensées, des souvenirs... ou parfois des cauchemars.

                      C'était avant la rentrée...

Voilà plusieurs jours qu'à la maison il n'était question que de mon entrée à l'école. Mes parents faisaient état des bienfaits de la scolarisation. On me prédisait un bien être hors norme. L'école était l'étape obligée qui me permettrait de grandir. Le sens donné à l'idée m'échappait encore. Peu importe, il était évident que j'allais prendre des centimètres supplémentaires. On me répétait que cela m'ouvrirait bien des portes. De quelles portes s'agissait-il ? Qu'à cela ne tienne. L'objectif me semblait plaisant. Les enseignants avaient la gentillesse accrochée au coeur. C'était rassurant. Il y avait même la récompense : de nombreux camarades avec lesquels partager tout mes jeux de récréation. Mon imagination commençait à mettre des scenarios en place. J'avais le coeur léger. La cantine ajoutait sa nôte particulière. Ce serait le plus, qui allait améliorer notre quotidien alimentaire.
On m'a fait rêver l'école. On m'a fait espérer l'école. A ce mot magique mon impatience s'est faite vive.
Enfin, le jour tant attendu est arrivé.
Immense cour pour la petite que j'étais... c'est en son centre que je m'y suis retrouvée, avec ma mère. C'est elle qui m'accompagna à l'école.
L'école ! Un tout petit batiment, sans étage, et aux vitres grandes ouvertes. "Des camarades" jouent un peu partout, dans cette cour. Un petit groupe se positionne autour de nous. Ils ricannent, tout en se bousculants. Le directeur et enseignant vient à notre rencontre. Il use de sa voix pour éparpiller les grands, comme il les appelait.
Ce jour là j'ai éprouvé la plus belle trouille de ma vie.
A cet instant même, mon édifice si joyeusement élaboré, venait de s'effondre.
Par la suite, mes appréhensions au seul mot "Ecole", se sont avérées justes. Et justifiées !

 

 

Publié dans Atelier d'Ecriture

Commenter cet article

Dani et ses chats 03/01/2013 12:25


 


Bonjour Sonia.


 


Je te souhaite mes   Meilleurs Voeux   ainsi qu’à ta famille !


 


J’espère que tu as passé de bonnes fêtes et que tu vas bien.


 


Bises. Dani


 






Dani et ses chats 11/09/2012 17:21


Un poème, triste mais beau.


 


Pour tous ceux qui ont perdu un être cher.


On est nombreux dans ce cas.


 


 


Quand je serai parti,


Que j'aurai quitté cette vie,


A vous, Parents et Amis,


Je vous en prie,


Ne soyez pas triste


Et ne pleurez pas en pensant à moi !


 


Soyez reconnaissants pour ces belles années,


Que Dieu nous a donné de partager.


Merci pour tout ce que vous m'avez donné,


Enseigné et apporté.


Merci pour votre Amour, votre Amitié.


 


Je veux que tous ces bons souvenirs restent gravés,


Le temps que nous seront séparés.


Je ne veux pas que vous soyez attristés,


De l'absence qui s'est imposée.


 


Je prie Marie, Notre Mère Bien-Aimée,


De vous accompagner


Et de vous apporter


Le Réconfort et la Consolation,


Afin d'apaiser


La douleur de cet abandon.


 


Maintenant, je ne vous quitte plus,


Chaque minute, chaque instant,


Je suis toujours présent.


Dans votre coeur je serai toujours vivant.


Vous continuerez de me parler,


Je continuerai de vous aimer,


Comme si le temps, jamais, ne nous avait séparés.


 


Avec toute mon affection.


 


( Poème de Jean-Claude Morin )


 


Bises Sonia. Dani


 


Les Chats du Bocage


http://leschatsdubocage.eklablog.com/


 

Dani et ses chats 23/07/2012 02:42


 


Bonjour Sonia.  Enfin je peux poster un commentaire !


 


Impossible sur ton dernier article.  Cela fait plusieurs fois que j'essaye.


 


Puis j'ai pensé essayer sur un autre, j'ai bien fait car à priori ça passe.


 


Que deviens-tu Sonia ?  J'espère que tu vas bien.


 


Nadia s'inquiète aussi de n'avoir aucune nouvelle de toi.


 


Je reviendrai. Je t'embrasse. Dani


 


ps : j'ai changé de plateforme, je suis sur Eklablog depuis peu.


je n'ai pas fermé mon blog OB mais je ne publie plus dessus.


et as-tu vu que tu as des pubs sur ton blog ?  je te le dis car je sais que tu n'aimes pas trop....