Chemin d'Origny du côté de Riorges

Publié le par sonja





Après mes chevaux, me voilà engagée sur le chemin d'Origny qui semble presque interminable.
En regardant derrière moi j'avais déjà fait pas mal de route. Une balade sympathique en cet après-midi de dimanche, car il faisait vraiment beau. L'invitation du soleil était sans appel. Il n'était pas possible de rester chez soi. Pourtant, même à cette heure-là, j'étais seule dans la nature.
A part chevaux et vaches, puis de nombreux papillons et libellules, c'était le désert humain.
Sans doute étaient-ils sur d'autres sites.




Paisibles instants où les animaux vaquaient à leurs occupations principales.
De petits pas en petits pas, vaches et veaux cueillaient l'herbe, sous un azur céleste éclatant.
Ce jour-là je n'avais qu'une seule envie : regarder, observer. Je n'ai donc pas appelé ces animaux de la ferme. Je les ai laissé me surprendre. Seul un papillon est venu se poser sur le rouge de mon tee shirt. Sans doute la couleur trop vive lui a laissé entendre que le terrain d'atterissage était fort avantageux. Après quelques frétillements d'ailes, il m'a abandonné à ma rêverie.
Les libellules étaient nombreuses. Leurs transparents éventails, arrondis au bout, elles les laissaient scintiller sous les rayons du soleil.
Quelques insectes volants ont traversé mon champ visuel. Juste pour annoncer leur présence.






Une petite montée s'annonçait. Je ne savais pas encore ce qu'il y avait au bout du sentier, mais comme je suis très curieuse, je n'ai pas hésité à me mettre à découvert, pour savoir.
Un tunnel accueil et raffraichissant. Je me suis posée une demi-heure sur place avant de continuer. Le temps de me désaltérer et prendre un peu de fraicheur. Ce sont les oiseaux qui m'ont secoué de ma paisible paresse.
J'ai suivi la longue ligne de cette terre battue, pour rejoindre un autre chemin. Des maisons, et encore des chevaux de part et d'autres. Les propriétaires des lieux ont parfois des maisons qui ressemblent à de petits chateaux.
Un bien délicieux voyage, dont je n'ai pas encore parcouru le quart.

Je vous livrerais la suite de mon voyage, dès les prochaines pages....




Publié dans roannemaville

Commenter cet article

peintrefiguratif 23/10/2009 14:00


bonjour sonja je viens avec toi dans ce magnifique chemin
une petite demi heure me suffira pour faire un croquis de ce magnifique lieu
bonne journée
bisous


Alrisha 18/10/2009 15:06


De moins en moins de papillons par chez moi mais le plaisir d'en voir dans le bout de notre terrain car il y a encore quelques petites fleurs des champs dans l'herbe alors j'y passe de bons
moments.
Tu sais écouter la nature et beaucoup de personnes ne savent plus le faire. Dommage!
Je continue sur tes pas ! Bises!


lejardinduportugal 18/10/2009 10:34


Bonjour
hier j'ai pensée à vous car j'ai passée pas loin de Royanne
Amitiés Bon Dimanche
José


cão 18/10/2009 07:51


tentant ce dernier portail aperçu
en haut de cette petite côte
de la dernière image ...


peintrefiguratif 17/10/2009 16:06


bonjour sonja j'ai emboité mes pas dans les tien avec cette randonnée en plus bien au sec chez moi car il pleut des cordes
bon week end
bises