Mairie de Mably Bourg

Publié le par sonja



Me voilà devant la Mairie de Mably. Côté face.
Un magnifique parterre de pelouse et de fleurs accueillent les visiteurs ou tout simplement celui qui ne vient que pour une démarche administrative. Je vous emporte quand à moi, sur sa face cachée, à moins de s'installer dans le beau parc faisant parti des lieux.
Un lieu qui repose, qui nous éloigne de la ville. On se prendrait facilement pour le chatelain.

La chatelaine vous invite à une courte page d'histoire... pour vous servir !




En fait il y a peu de traces explicatives sur ce fameux chateau. A part un échange de courrier entre Paul Bergier et Jules Gilbert Michaud, architecte roannais qui a la tâche de transformer la maison du premier. Maison construite après 1815.
Le cadastre napoléonien, n'indique aucune construction à l'emplacement du château.
Des lettres suivront entre Paul Bergier et l'architecte, jusqu'en mars 1865, puis les archives sont manquantes.
Les lettres intermédiaires permettent de suivre l'avancement de la construction et elles guident Monsieur Bergier pour le choix et le règlement des ouvriers.
La matrice cadastrale de Mably, indique dans le registre relatif aux augmentations des propriétés bâties, le château de Monsieur Bergier, achevé en 1868 et imposable en 1871.
Dans l'almanach du Forez de 1870, à la page Mably, il est noté : "châteaux de Cornillon M. Dugas, et celui de M. Bergier".
C'est la première année où il est fait mention du château de Monsieur Bergier à Mably.

Cette famille a vécu trois siècles sur la commune, a cédé son château à la municipalité, mais est méconnue du grand public.




L'embellissement du château connu des modifications quand à l'aspect du parc qui aligna les chemins d'intérêt communaux. Il pu ainsi faire réaliser un mur et une grille en fer forgé en ligne droite et agrandir le parc devant son château.
L'adjonctin d'une orangerie, d'une volière, d'une serre, d'une écurie et d'autres annexes entreront en imposition en 1903 et 1904.

Le magnifique plan du château exposé à l'entrée de la mairie, date de cette époque.




Le parc est une invitation à flâner ou à se poser. Mais en général on fait les deux. Nous sommes très vites portés à découvrir chaque recoin.
Lorsqu'il fait chaud, en été, là dessous il y a une belle fraicheur. On peut même s'assoupir sur un coin de pelouse si bien entretenue.




Les enfants ont eux aussi suffisament de place pour s'y divertir allègrement. Leurs petits pas en courses ou en découvertes les portera à faire des tours et détours sous ces tunnels de feuillages.
Le silence est presque total bien que la route soit proche des deux côtés.
Et si par hasard on fini par céder à un brin de sieste, qui nous le reprochera ?

Allez, il est temps d'emprunter ce chemin qui s'ouvre devant moi pour courir la campagne... et pour vous livrer la suite du voyage.




Publié dans roannemaville

Commenter cet article

Alrisha 10/08/2009 18:47

Il me semble que tu as déjà fait un article sur ce château cédé à la commune ?? Je me trompe peut-être avec un autre qui se trouvait plus au centre de Roanne, je crois.As-tu ton billet de train? Peut-être vas-tu m'envoyer un mail pour que j'en sache un peu plus!!!Je suis impatiente Sonia! Bises

Moqueplet 08/08/2009 06:17

très agréable cette balade, on a envie de s'y promener.....passe une agréable journée

titi 08/08/2009 01:10

une belle conservation de cet édifice qui a toujour sune belle vocation citoyenne ..

gene 08/08/2009 00:42

Ce village et très beau et très bien entretenu  , son château aussi ; ce n'est pas comme ici !!!! tu habites une joile région . bonne nuit

zoulikha 07/08/2009 20:40

merci de ces info sur Mably que je connais pour son orientation culturelle bcp de spectacles et expo gratuits ,médiathéque gratuite hé oui! le marché africain début mai.C'est une ville où la culture est trés présente , offerte. bise