Le petit Pierrelatte

Publié le par sonja


Avant de laisser Pierrelatte, un petit tour au coeur de la ville.
C'est avant tout sa route piétonnière... à une heure assez matinale.
C'est ainsi que j'aime cueillir les villes que je visite. 
C'est de cette manière que je prennais la température des lieux, avant que sur la terrasse de mon café préféré je n'aille m'installer. Ensuite regarder, sourire du quotidien des habitants.
Lorsqu'on ne se sent pas observé, on se laisse couler dans le décor.
On peut faire aussi des rencontres d'un jour, pour un brin de discussion ou d'échanges sur nos régions.
Pierrelatte est un carré de mouchoir de poche, tant elle est vite parcourue. Mais elle offre un caractère sympathique.



Quelques anciens vestiges s'imposent et se prélassent sur une pelouse nette. Un fleuri qui coure dans bien des ruelles. Des rues étroites s'allongent jusqu'à atteindre un parc où se réunie la jeunesse. En été il fait très chaud entre ces murs ensoleillés.
Surtout ne pas oublier son grand marché provençal qui attire ses habitants, mais également ceux des villages alentours. Un marché coloré et offrant les accents du sud. Le parlé haut et le geste large.
Il semble interminable tant il prend d'assaut bien des rues.
On fait ses petites affaires, ou alors on remplit son sac de fruits et légumes, tout en prenant le temps de vivre. Ca sent bon les herbes de provence, et l'olive. Le sourire est de mise.
Le flâneur circule entre ses allées pleines d'une clientèle prête à marchander quelques bouts de tissus.
Chaque vendredi, autour du marché, c'est le rendez-vous préféré des pierrelatins.



On peut aussi profiter d'un petit coin ombragé pour s'installer, et se laisser venter par le feuillage emmélé. Des bancs sont tout disposés à cueillir le solitaire, le fatigué, le rêveur, ou les copains venus partager leurs histoires d'hommes...
On s'interroge sur ce qui reste du morceau de chateau, qui lui s'est laissé emporter par le temps.
Ces pierres attestent d'un passé que nous avons laissé loin derrière nous.
Il y a de plus jolies villes que celle-ci, mais je lui trouve un certain charme. La nature si proche autour d'elle est un motif pour prendre son vélo et aller à sa rencontre. On peut s'y cacher et fouiner dans ses ressources faune et flore. De vrais trésors "nature" dont j'ai eu le privillège de déguster avec un immense plaisir. J'ai tout de même habité durant trois années sur le site.

La Drôme-Provençale, c'est aussi Pierrelatte !




Publié dans Voyages

Commenter cet article

[ Naniemay-11 ] 30/06/2009 00:40

Je ne connais pas.... ça a l'air très joli ! Bises_

Sylvie 26/06/2009 09:59

C'est vrai tout ce que tu dis. Et les ruelles, j'adore .

FrancoiseduVar 26/06/2009 06:51

Je connais surtout la partie usine nucléaire.... mais ce vieux village est superbebisesFrançoise

Quichottine 25/06/2009 23:15

Merci... Cette promenade fut nocturne pour moi, chez toi.Mais le soleil brillait quand même et la verdure sentait l'été.Bisous.

Alrisha 25/06/2009 18:27

Bien des souvenirs ont du te remonter dans la mémoire! Une petite ville qui m'a l'air bien sympathique!Bises et bonne soirée Sonia