Les ombrages du Renaison

Publié le par sonja


Indolente elle flâne paresseuse
S'accroche à la pierraille
Placé au milieu du cour
Petit caillou barre le passage
La rivière l'emporte pour un autre voyage
Roule sous l'eau cristal
Un jour de grand passage

Insolent feuillage
Qui emprisonne la brise légère
Au dessus du miroir dessine ses mirages
Frissonnent vaguellettes retours
Sur des couleurs opales
En ailes s'embalent
S'envolent fière

Les ombres se posent délicates
Dans un tunnel verdure
S'irrissent les vertes feuilles
Que les rayons accueillent

Ils les emportent bagages
La nature lache ses jolies nattes
Au coeur du bel ouvrage 

Paysage...

Voyage...

Que ne s'arrête la folle balade
Sous le délicieux ombrage



Publié dans Prose poétique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Krys 04/08/2009 21:50

Bien reposant toute cette verdure.Merci pour ce beau partage.Amicalement

Mahina 12/06/2009 20:55

wahaaaa, quelle photo! quelle lumière!!

Alrisha 12/06/2009 19:35

Un bien joli ramage en honneur du Renaison!Gros bisous Sonia, passe un bon week-end!Moi, je suis de permanence auprès de la bourse animalière!

Quichottine 12/06/2009 12:00

Que jamais ne s'arrête ce voyage, tu as raison.Il est si beau !

Claudine 12/06/2009 08:31

Merci pour tes passages chez Clo... Roanne, souvenirs d'enfance d'y être passée car j'allais en vacances chez ma grand-mère à Montceau les mines quand j'allais en france tous les étés. Souvenir d'avoir eu le privilège de manger une fois chez Troisgros à 20 ans, invitée par mon père. C'était mon premier restaurant gastronomique, j''étais intimidée et impressionnée.Petite ballade sur ton blog, rencontre avec de jolis textes et de bien belles photos.A bientôt