Solitaire passant !

Publié le par sonja


Un banc est là semblant attendre le solitaire passant
Il appelle lui-même de toutes ses forces celui qui dispose d'un peu de temps
Il se donne ouvertement sans aucune façon
Juste pour le plaisir d'écouter de secrètes pensées

Il quémande un peu d'attention
Les conversations légères ils les attends aussi

Il s'installe naturellement
Dans un espace verdoyant
Pour se montrer beau
Ou se retirer modestement

Que de bancs ainsi éparpillés
Dans ces villes où tout le monde se cotoie
Sans jamais s'approcher de son voisin

Si on pouvait le faire parler
Que de choses il nous livrerait
C'est qu'il sait faire causer même ceux qui ne disent mots

Il s'autorise les plus tranquiles envolées
Lorsqu'à deux on chahute sur ses bois
Le sourire il cueille du curieux en quête de nouveaux décors

La tristesse il la regarde mais il ne peut rien
Lorsqu'une larme le mouille légèrement
Il voudrait resserer un peu l'étreinte
Mais qui a déjà vu un banc consoler un passant ?
Cela ne se fait pas !

Un banc est là semblant attendre un lendemain
Sans doute s'appuiera-t-on contre lui
L'instant d'un repos bien mérité

Comme la ville grouille de passants
Qui jamais ne se posent sur un banc
Par manque de temps
Ou parcequ'ils ne veulent pas qu'on lise dans leurs pensées

Un banc est là semblant attendre un évènement...

Publié dans Prose poétique

Commenter cet article

MAMY ANNICK 16/09/2008 09:37

Ce banc représente ton attente de récupérer Internet - je viens te souhaiter une douce journée - bisous Mamy ANNICK

Alrisha 15/09/2008 18:25

Bonjour Sonia, j'étais en train de préparer mon article pour demain et là, je m'aperçois que tu viens de me mettre des coms. Je viens de lire le premier.Comme je suis en colère que tu ne puisses voir nos photos et que tu sois obligée de "jongler" avec un autre cyber!!!!Justement, l'article de demain parle du bilan de mon expo et je mets des photos dont celle de Cath. Tu ne pourras la voir!Je te fais référence ainsi que Nadia, Iris et Michka. Là, là, je "casserais" tout autour de moi, si je ne me retenais pas, de savoir que tu as un mal fou à pouvoir publier normalement.Merci mille fois de mettre des coms quand même sans voir les photos!Je suis de tout coeur avec toi et t'embrasse de mille bisous chaleureux! A + ma Sonia!

majic 15/09/2008 17:46

bonsoir SoniaTU ES TAGUEE.....un gros bisou dans le cadre de "la guerre des bisou" tel qu'expliqué dans mon blog

Quichottine :0010: 15/09/2008 10:46

Magnifique poème... Merci !

Alrisha 14/09/2008 21:22

Un banc est toujours là pour qui sait s'y reposer. Il s'ouvre au solitaire qui vient y réfléchir et mettre au clair ses pensées.Si c'est à deux qu'on vient s'y asseoir, il sait se faire oublier pour laisser les langues se délier.Heureusement qu'il est là pour ceux qui savent s'en emparer et lui donner vie!Mes pensées vont vers toi Sonia et sont accompagnées de gros bisous amicaux.