Tout grandit... même les bétises.

Publié le par sonja


Encore un dimanche qui va finir.
Un dimanche comme tant d'autres, auprès de mon petit indien. En vérité, aujourd'hui il ressemblait plus à un kangourou. Depuis le moment de son réveil il n'a pas cessé de s'agiter, de sauter, de tourner, de vouloir jouer à des jeux où il faut tout de même pouvoir suivre.

A plusieurs reprises j'ai essayé de l'interesser à des occupations un moins bougeantes. Mais je crois  que parfois, il lui prend l'envie de faire des échappées redoutables. Un appartement n'est pas fait pour des évasions de ce genre. Ca manque d'espace. Et les mamies n'ont pas toujours envies de courir la campagne.
C'était mon jour au ralenti.
Il faut dire que les semaines d'une grand mère sont déjà si remplies d'activées. Si en plus elles s'occupent de leurs petits, voilà qui leur demande une sacré énergie.
Entre deux escapades, ou jeux de cache-cache, je lui ai dessiné tous les animaux qu'il me demandait. Parfois, ça ne leur ressemblait pas trop, mais cela nous a fait rire.
Puis un puzzle s'est installé sur la table. Avec si peu de concentration.

Nous sommes également passés sur l'ordinnateur. Il voulait que je lui  montre des petites "bêtes".  Dont des cafards. Une drole d'idée mais j'y ai consenti.
Au bout d'une vingtaine de minutes, il m'a abandonné devant l'écran. Plus d'ordinnateur dès son départ, vers je ne sais quelle recherche personnelle.
Dans sa chambre nous avons fabriqué une cabane. Les pet'chop nous ont rejoints sous la tente improvisée.
Ainsi que tous ses chats en peluches. Un peu plus d'une heure à quatre pattes sur une couette. De nouveau il m'a abandonné là, avec sa menagerie.
Quelle journée !
A mon tour j'ai laché ce petit intdien, pour ma pause thé. 
Calmé le petit ? Pas du tout. Aucun répis pour la grand-mère.
On n'annonce pourtant pas de neige à l'horizon.

Ah ! il faut suivre !
Mais je n'apprends rien à toutes ces mamies si pleinement occupées.
Aurelien grandit... il grandit... il a donc besoin de faire des découvertes supplémentaires. Les sottises suivent.
Moi très peu.

Quelques heures plus tard, mamie démissionnne. Je viens de l'abandonner à sa maman...
Ca pousse trop vite ces petites choses. C'est l'âge où ils emmagasinent un nombre incalculable de connaissances. Et forcèment, ça bouillonne dans leurs  têtes.

Allez les mamies courages, ils nous amusent tout de même beaucoup ces petits kangourous !

Publié dans Tranches de vie

Commenter cet article

nadia-vraie 15/04/2008 06:15

Tu n'as pas beaucoup le temps de t'évader dans la campagne la mamie?Ces petits sont merveilleux.byebye et A+

cath 13/04/2008 21:49

Hé! oui! Ca gigote tout ce petit monde...Même à 10 ans mon William saute partout, du canapé au fauteuil, d'une idée à l'autre, il m'a saoulée!! Heureusement, il a passé une partie de l'aprés midi à jouer chez un copain.

canelle56 13/04/2008 20:04

bravo pour la mamie, la miennne vient d arriver!!!! bises

Alrisha 13/04/2008 19:48

Coucou me revoilà devant mon ordi Sonia ! Un peu veseuse (au lit à 4h du matin), fatiguée mais surtout contente que tout se soit bien passé. Entre Lucas (petit intrépide avec ses cousins par alliance), Océane qui "MARCHE"  depuis quelques jours (quel petit bout de femme !) et Geoffrey (qui passe des bras de mémé à pépé, de papy et mamie) l'après-midi, la soirée et la nuit ont passé à une vitesse vertigineuse.Et toi, avec ton petit indien ! Je vois que nous n'avons pas chômé toutes les deux !!!!Gros gros bisous ma chère Sonia