Hibiscus caledonien

Publié le par sonja

compositions-florales-autres-fleurs-noumea-nouvelle-caledonie-7769891620-682372.jpg
L'hibiscus, fleur aux larges corolles, portent joliement leurs robes aux couleurs variées.
Elles semblent danser ou deviennent papillons lorsqu'elles figent leurs pétales. Plus de 30 000 variétés nous permettent d'avoir une petite idée du nombre de ces demoiselles usant de leur charme.
Ces deux ci habitent la Nouvelle Calédonie. C'est la rouge qui est la plus connue sur l'île aux lagons transparents. Elles piquent du nez, sur un fouilli de feuilles d'un vert profond. Elles donnent à leurs porteurs de delicieux scintillants colorés. Les arbustes en rougissent d'aise. Ces ondulantes fleurs avant leur ouverture, ont un beau dentelé dès qu'elles s'offrent en coeur.

Voilà une beauté qui nous a été apportée en Europe par les Maures espagnols au XIIe siècle. Un joli geste que l'on apprécie dès que notre regard se pose sur notre danseuse.
En Amerique elle fut introduite au XVIIe siècle, par les esclaves.

En général, l'hibiscus aime la chaleur à cause de son origine subtropicale. Quelques variétés peuvent être cultivées en Europe bien sur.
Mais pour cette délicate, il vaut mieux éviter les courants d'air froid et ne jamais les exposer à des températures inférieures à 5°C. Dans un climat favorable, notre "rose de Chine", ou "fleur des belles dames", comme on aime à les appeler aussi... peuvent garder leurs fleurs durant de longs mois.  Un arrosage quotidien lui va très bien lorsqu'il fait chaud. En veillant bien à ne pas lui laisser une source d'eau au bas du pot, pour celles qui habitent un salon.
Mais elle a d'autres vertues notre belle.
Dans certaines contrées du monde elles se font cuire comme des légumes.
Séchée, voilà qu'elle peut servir de sirop bu  frais et très sucré. En Egypte on la boit chaude également. Ellles sont utilisées en médecine traditionnelle pour calmer la toux et guerir les angines.
Sans doute avez vous entendu parler du gombo, le fruit de l'espèce entre comme légume dans la composition de nombreux plats africains, asiatiques, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.

Chez nous elles ornent balcons ou intérieurs.

A Nouméa j'ai vu courir ces magnifiques fleurs, un peu partout. Ces étoffes en pétales donnaient du tempérament au paysage. Sur un fond de ciel  toujours bleu, et un océan ouvert sur de l'émeraude ou des bleus différents, cette tropicale beauté donnait le ton partout où elle se posait en reine.
Le flamboyant lui aussi très présent en Nouvelle Calédonie, avec ses fleurs au rouge vif,  semblait être une concurrente assez impressionnante.
Quand aux mille autres fleurs faisant leur concours de beauté, à l'intérieur des terres, les forêts sont un véritable écrin foisonnant  et dense pour elles.


hibiscus-noumea-nouvelle-caledonie-1168697473-1184415.jpg

Publié dans Cadeaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fatna 28/03/2008 12:32

ça sent vraiment le printemps, vive cette belle saison qui amène la joie et la gaité dans nos coeurs

PassionNature78 28/03/2008 07:15

J'adore

nadia-vraie 27/03/2008 22:39

Ces fleurs sont belles mais demandent de l,entretien car la plante devient assez grande et l'hiver,il faut la rentrer dans la maison.Je suis toujours heureuse de te lire sonia et je te souhaite de belles marches dans la nature.byebye et Amitiés.

Alrisha 27/03/2008 18:20

Dans le salon, il est en fleur actuellement. J'ai fait une composition florale de plusieurs photos programmée pour ce dimanche. Ce sont des photos que j'ai prises dimanche dernier et j'en ai fait un panel.Pas moyen de mettre de photos sur OB; j'espère que celles qui sont hébergées vont passer quand même.Gros bisous du soir Sonia, mon amie