Gentillement surprise !

Publié le par sonja

undefined

Une boule "douceur", courte sur pattes. Le bec vers le large. Avec la volonté bien accrochée au regard, pour de longues envolées au dessus de son territoire. Une boule de duvet tout en couleurs. On se laisserait bien prendre au piège de ses petites billes qui lui servent de yeux. Fragile, mais prêt à s'élever et voyager là où sa curiosité le poussera.
Aujourd'hui encore, le soleil recouvre la région. Les montagnes, couronnées de brume matinale, sont à présent sous la luminosité des rayons qui fait un beau balayage sur notre campagne. La ville de Roanne semble vouloir se réchauffer. La lumière l'inonde et la fait pétiller de couleurs.
Le balcon lui, hormis le rouge-gorge qui est devenu plus timide, est envahi par un beau troupeau de moineaux. C'est sans doute cela qui justifie des approches plus timides de la part de mon ami le rouge-gorge. Il faut reconnaitre que lorsque l'assemblée des moineaux débarque, elle ne fait pas dans la dentelle, ni la discrétion. J'en ai compté jusqu'à 21, parfois. Quoiqu'il en soit, ils arrivent en "plus de six", toujours.
Ces oportunistes profitent d'une belle manne. Même le merle solitaire s'éloigne dès que la cohue s'impose.
Ces petites folies printanières sont fort agréables. Incursions très régulières à présent, toutes les deux ou trois heures. Ces petits malins sont allés chercher leurs compagnons de la cité, c'est sur !
Je ne sais pourquoi, mais le printemps trotte dans ma tête.
Pas vous ?
Bon, il faut reconnaitre que je suis un peu en avance....

Après une pause prolongée, me voilà donc revenue en pleine pagaille poids plumes. 
J'ai laissé derrière moi mon "ile" imaginaire. C'est donc hier soir que j'ai pu ouvrir mon blog, juste pour un premier regard de reconnaissance.
J'ai été délicieusement surprise par vos nombreux commentaires. Bien que j'ai un peu disparu, vous êtes venues déposer vos délicates plumes. 
Je ne pensais pas  vous rencontrer sur mon blog déserté. Vos pensées "douceurs", sont comme cet oiseau. Pleines de lumière, et de tendresse.
Avant d'aller vous faire un petit "coucou" personnel dans votre petit monde, je tenais à vous remercier pour votre constance amicale. 

Je ne sais pas encore à partir de quand je viendrais déposer mes écrits, car je dois avouer que j'ai une énorme paresse engagée. Mais, à petits pas, comme l'escargot, je referais une trace sur le chemin de mon blog.
En attendant, je ne vais pas me gêner pour mettre ma curiosité sur les votres....

Même si vous n'avez pas encore des morceaux de soleil, sur votre ville, je suis sure qu'il vous en reste dans un coin de votre coeur. Je prends mon pinceau, et je vous le prête. En plongeant dans votre palette "couleurs", vous dessinerez de jolis sourire.... j'en suis sure !

Publié dans Sourires

Commenter cet article

le Pierrot 25/04/2008 07:28

Il est joli ce petit z'oiseau...j'adore les oiseaux, car ils sont ivres de liberté, et c'est bien...merci de tes nombreux passages chez moi Sonia, je crois que t'es accroc, fais attention, va falloir consulter un médecin, si si...bisou et bonne journée...

béa kimcat 23/01/2008 20:58

superbe !!!bisous béa

MAMY ANNICK 22/01/2008 10:58

Heureuse de te revoir et merci pour tes messages - un peu de soleil ferait du bien, car hier nous avons eu une petite tempête -bises Mamy ANNICK

oursonne libre 21/01/2008 23:58

coucou sonja, tu as retrouvé ton ordi a ce que je vois et surtout ta plume pour ecrire un mot. Et c'est joli ce que tu as ecrit. belle photo de cette petite mesange qui illustre bien ton articlegrosses bises sonja

nadia-vraie 21/01/2008 19:48

Quel beau retour sur mon blog ce matin ,mon amie sonia dont je me suis ennuyée.merci de tes beaux commentaires,cela me fait plaisir et m'encourage à continuer.Ton texte est beau et je ris quand tu parles du printemps car nous,on est dans une période très froide cette semaine  -23  -24 -18,avec le vent c,est encore plus froid.je ne suis pas sortie.Je vais mettre un article sur les étourneaux et c'est vrai qu'ils chassent les autres oiseaux.D'habitude le merle les envoie quand il est sur son territoire.Ton petit oiseau est croquable...d'amour.Amitiés sonia et A+