Gentillement têtu !

Publié le par sonja

30813-copie-1.jpg

Un petit âne sous la canicule du soleil de son pays, fut mis à l'ombre d'une cabane improvisée. Dans son carré limité, le voilà broutant quelques pailles jetées à ses pieds. Sa vie se passe dans le tranquille mouvement des va et vient quotidiens. 
Le village se repose à cette heure de la journée. Plus un bruit à part l'oiseau sur sa branche, foisonnante de verts et de feux. La sécheresse s'installe d'année en années, sous les pas de notre âne qui ne demande que sa paisible portion du jour. S'il n'était attaché, son propriétaire irait souvent le chercher dans la campagne alentour. Un âne aime à parcourir son territoire qu'il étend lorsqu'il est occupé à regarder la brindille d'herbe qui semble s'étendre sous ses pattes. C'est un marcheur que rien n'arrête. Il aime galoper au delà de la ville, lorsque tout lui parait un moyen de profiter de jeux dont lui seul a le secret.
Il se sent libre et têtu lorsque parfois on veut lui imposer ce qu'il n'a pas en tête de faire. Il faut dire qu'il est si docile la plupart du temps, qu'on aurait mauvaise conscience de lui reprocher ses écarts ponctuels.
Son cousin des contrées humides, a lui aussi ses humeurs, quand son environnement lui semble trop étroit.
Il peut échapper à la surveillance de son possesseur. Sauf lorsqu'un petit vient imposer sa jolie présence à la mère attentive. Voilà notre anesse apprenant à son petit, les particularités d'une vie qu'il devra conduire seul, par la suite.
Petit âne a de timides habitudes. Mais très vite, impose ses manières un peu dans l'air du temps. Le suivre devient une pure douceur, lorsque notre oeil s'attache à sa vie si délicieusement racontée.
Il est amical, et oublie vite nos mauvaises manières envers lui. Son regard tendre il mettra dans le votre, et vous fera craquer d'amour pour lui. De caresses en caresses, il vous apprivoisera, alors que vous penserez que ce sera le contraire qui se passe.  Alors, si votre âne fait ce qui lui plait, à certains moments d'une journée, dites vous que ce n'est que passager... pourquoi ne pas lui accorder cette liberté ?
Un caprice s'efface aussi vite qu'il s'est imposé.
N'avons nous pas nous même nos caprices quelquefois ?
Un petit âne doit être cajolé. Même s'il est têtu, ne pas le frapper. La plupart du temps il nous sert sans réclamer sa portion de repos. Il est un ami fidèle, bien que si peu dompté. 
La violence il ne comprendra pas.Vous le rendrez malheureux, et vous considérera comme un mauvais propriétaire.
Lorsqu'un petit âne vous rencontrerez dans son enclos, dites lui de venir chercher une caresse. Vous ne serez pas déçus. Et si vous prenez l'habitude de faire sa connaissance, si un jour vous passez prêt de lui sans le saluer, vous serez surpris de l'entendre réclamer sa dose de caresses. Un âne qui se met à braire parce que vous l'oubliez, c'est un amusant appel qui s'entend de loin. 
Allez, si vous n'avez pas un petit âne dans votre entourage, cherchez celui d'un voisin. Il a moins d'élégance qu'un cheval, mais il est si beau en âne. Vous vous régalerez de ses habitudes un peu particulières...
Je vous les laisse les découvrir, si un jour vous prenez le temps, de cette rencontre qu'on ne recherche pas toujours...

18071.jpg

Publié dans Regards

Commenter cet article

Alrisha 19/12/2007 15:44

Malgré leur réputation de têtus, les ânes ont besoin de gentillesse et de douceur. Lui prêter attention est la moindre des choses.Bises et bonne fin de journée Sonia !

nadia-vraie 17/12/2007 22:22

IL n'y en a pas d'âne par ici,je crois que peu de gens en ont car je n'en vois pas.Ton texte est merveilleux et je le crois car tout animal est comme l'humain,il a besoin de se sentir aimé.A+