L'enfance !

Publié le par sonja

1097423-copie-1.jpg

 

873478.jpg


Quel privilège que l'enfance !

Lorsqu'on n'a pas volé son enfance, un tout petit exprime une joie intense. Une joie innocente. Ce genre de joie que l'on ne connait qu'une seule fois dans la vie. 
Car c'est l'instant, les années merveilleuses, du vrai rêve. Celui où on s'invente un monde chaleureux. Où tout est permis. Où il n'y a que gateries. 
Une seule pensée. Celle des jeux, et du rire en cascade. C'est celui où aussi, l'espace est une denrée délicieuse. Un enfant a un grand besoin d'espace pour ne pas avoir le sentiment d'un enfermement mental.
Jouer est sa priorité, il lui faut donc beaucoup de place. Ou alors, il faut lui apprendre à combler ses besoins. Ou son temps. Car un enfant peut aussi surprendre en affirmant qu'il s'ennuie. Ce n'est pas un vain mot. S'il le dit, c'est qu'il le ressent. En tant qu'adulte on a vraiment du mal à comprendre qu'il puisse s'ennuyer.
Tout comme on a l'impression qu'un enfant, du moment qu'il s'amuse, il n'a pas besoin d'un adulte pour lui tenir la main. Mais ne jamais jouer ou apporter un repère adulte, même dans les jeux, ce sera comme un manque dont il ne saura exprimer la raison. 

L'enfant est inventif, et on s'en rend tout de suite compte à travers ses jeux. Et cela, même s'il possède des jouets modernes. Il n'y a qu'à l'écouter pour se rendre à l'évidence. Il a la faculté d'imaginer des situations de tous les jours, ou bien celui d'un monde magique.
Curieux il l'est. D'une façon décuplée. Il vole vers les découvertes. Au risque parfois de se sentir téméraire. L'essentiel pour lui est d'aller toujours plus loin pour savoir ce qu'il y a derrière un truc bizarre, ou une chose qui l'interpelle. Entre les premiers mois de sa vie et trois ans, c'est une vraie éponge. Il apprend à une vitesse incroyable. Même lorsqu'il s'agit de jouer.
Un enfant doit être libre de ses mouvements et de ses idées pour apporter sa contribution au bonheur de son entourage. Tout en veillant sur lui, comme font tous les parents, il faut lacher à chaque fois, un peu plus de bride.

Le rire en cascade, c'est ce que l'on devrait surtout entendre, chez les enfants.
Si un enfant n'a pas de soucis, ou qu'on ne lui offre pas que de la violence, il sera joueur. Expensif. Ouvert. Plein de jolies pensées. Positif.
S'asseoir ou s'allonger sur le sol pour faire courir une petite voiture avec lui, ou habiller une poupée, est un vrai régal. Pour lui bien sur, mais aussi pour l'adulte qui descend jusqu'à sa hauteur. Des promenades nature, une escapade à vélo, une piscine pour boire la tasse à deux, s'asseoir sur une chaise devant une feuille de dessin ou des activités manuelles... regardons leurs yeux si nous nous prêtons à ces jeux là... ce sont des instants uniques. Fantastiques.
Le temps de l'enfance est fait pour jouer. Rien d'autre. Et on peut même jouer à lui montrer comment fabriquer de jolies choses. Ou à préparer même des recettes goûteuses...
Mais l'enfance doit être préservée. Protégée...

Partout dans le monde, il y a des enfants à qui on fait peur. Que l'on prive de jouer. A qui on vole leur enfance. D'autres petites mains, travaillent dans des usines qui ont besoin de ces petits esclaves. Certains foyers sont un vrai danger pour eux. Quand aux jouets, ils ne savent même pas ce que c'est...
Il y a aussi ces enfants guerriers. D'autres n'ont même pas le temps de marcher, que déjà on a prélevé leur vie.
Le monde de l'enfance est tourmenté. Troublé. Déraciné. 
Ces enfants là ne comprenent même pas pourquoi on leur veut autant de mal. Ils se demandent même ce qu'ils ont pu bien faire pour mériter un tel sort.

Mais si le regard d'un enfant pétille de bonheur, il est impératif de continuer à lui donner son espace jeu. 
L'age adulte viendra assez tôt. Pourquoi le charger de soucis qui arriveront bien plus vite qu'il ne le pensait...

Dans certains pays il y a des enfants qui inventent des jouets...

Un enfant est aussi beau et fragile qu'une fleur... on le laisse pousser dans son environnement, ou bien on le coupe à sa racine.  Dans ce cas là,  il aura tôt fait de disparaitre du monde de l'enfance... tout comme une fleur que l'on cueille, meurt au bout de quelques jours, même si on la tient prisonnière d'un joli vase.

Alors, lorsqu'on n'a qu'un tas de fumier à offrir seulement, à un enfant...
Quelle place a un enfant dans les traités de paix ? Aucune !
Les preoccupations des adultes qui tiennent le monde entre leur mains politiques, c'est leur propre pomme !
C'est à croire que certains adultes ne sont jamais passés par la case départ. Celui de l'enfance.


931949.jpg

Commenter cet article

cath 02/11/2007 21:44

c'est super!

fileusedelune 01/11/2007 00:20

J'ai écrit ceci un jour sur une page de mon site internet:"Regards d'enfants... Regards dans leurs regards...... Ces regards-là ne trichent pas...ça, ils ne savent pas faire... La Vérité, rien que la Vérité... Dans leurs regards, je me suis glissée des centaines et des centaines de fois et n'ai jamais été trompée. Vérité d'éducateurs sans doute." A voir ici si tu veux: http://perso.orange.fr/lanildut29.fr/les%20auteurs.htmlBonne nuit Sonya. Tu parles très bien des enfants. Merci pour eux.PS-Si le lien ne fonctionne pas , fais-le moi savoir.

Alrisha 31/10/2007 21:43

L'enfance est un moment de vie qui devrait être privilégiée. Rires, joies, jeux, espace, partagés avec les parents, la famille rendent l'enfant serein, équilibré, bien à sa place.Les adultes devraient se soucier plus de ce monde de l'enfance qu'il faut avant tout préserver.Tes mots résonnent juste.Bises et à +, Sonia !

kannelle97 31/10/2007 21:34

Bonjour contente de te lire à nouveau,Voilà un joli texte parlant de la magie et de l'importance de l'enfance. Je trouve qu'il est vraiment important qu'on prenne conscience que les enfants d'aujourd'hui représente le monde de demain. Il faut vraiment qu'on arrive à les respecter et à encourager leur épanouissement, pour un monde meilleur.J'écris maintenant ici :   http://mestextesdesantilles.zeblog.comet ici aussi     http://generationdefemmesdebout.zeblog.com

nadia-vraie 31/10/2007 21:19

Quel beau texte si vrai.Sonia tu exprimes très bien l'enfance et c'est criminel pour les enfants à qui on leur vole cet unique et seul moment de la vie .A+