Lorsque l'animal fait de l'humour !

Publié le

936745.jpg

881392.jpg

Les animaux peuvent être drôles eux aussi. Ils improvisent des situations qui prêtent à sourire.
Des biquettes perchés sur un arbre. Accrochées sur des branches pas si solides que ça. Elles defient les lois de l'équilibre. Mais elles réussissent fort bien ce petit exploit. 
Que font elles si haut perchées ? Chercheraient elles à épier l'horizon ? Voilà un petit troupeau fort bien organisé.
Ces rebelles en font toujours à leur tête. Leur propriétaire en savent quelque chose... Contrairement aux brebis, voilà un animal qui n'écoute jamais la voix de son maitre.
Ce qui ne nous empêche pas d'éprouver un certain attachement pour l'animal. 
Lorsqu'il plonge son regard sombre dans le notre, il y a  comme une certaine magie qui s'opère. Il suffit que cette petite chose penche légèrement sa tête sur un côté, pour qu'aussitôt vous voilà craquant sous ces yeux qui semblent s'interroger.

Une petite mare improvisée. Pas plus grande qu'un pot de fleurs, et vous avez une piscine pour des poussins jaunes ou gris. Ces petites têtes qui se terminent en bec applatit sont  aussi tendres que leur duvet delicat.
Et ce n'est rien à côté de leur plongeon sous les pattes du reste de la fratrie. Fouiner dans les profondeurs de leur piscine, c'est assez drôle. C'est le signal pour le reste de l'équipe. C'est à celui qui fera le plus joli sous marin.
Queue à l'extérieur. Forcément. Frétillant et humide, notre oiseau palmé prête à sourire.

La faune, lorsqu'on la surprend dans son cadre quotidien, elle est assez surprenante. 
L'humour fait parti de son temperament. Ce sont des amuseurs, tous, autant qu'ils sont. 
Dans leur propre genre, ils peuvent nous donner du spectacle. Ils savent jouer avec leur environnement. Et parfois en compagnie d'amis insolites. Ils arrivent à se melanger l'instant d'un jeu...
Lorsqu'on prend le temps d'observer un animal, même ceux qui nous sont familiers, c'est assez rassurant. 
Ils peuvent nous donner, sans qu'on en ai conscience, un certain courage pour les choses dont on a un peu perdu le gout. 
Nous sommes un peu découragé ? Regardons les, et ce sentiment peut s'effacer pour un certain temps.
Sommes nous triste ? Approchons nous d'eux, et ils nous feront sourire, ou rire. 
Ils ont la capacité de nous faire sortir de notre réserve. De nous faire réagir, même devant les difficultés de la vie.
Plumes ou poils, ils nous aideront à avoir une vision differente sur certaines choses.
Il ne peuvent nous guerir de tous les maux, ni faire des miracles. 
Mais ils savent nous accompagner lorsqu'ils sentent qu'il y a un malaise profond ou passager, en nous. Notre animal familier devine plus de choses qu'on oserait supposer...

Quand à l'animal sauvage... il suffit de suivre ses ebats, sa vie, dans son environnement, pour qu'on se sente assez transporté mentalement. 
Les reportages, les photos, ou même les voyages avec une part dans leur monde, et on retrouve cette energie qui peut nous manquer. Parce qu'on se dit interieurement, que nous avons beaucoup de chance de vivre dans un tel environnement, riche, diversifié... la beauté s'impose à nous.
Même le photographe qui observe la petite bête minuscule, a le sentiment d'une certaine paix interieure. Le mental fonctionne au maximum, dès qu'on se pose au milieu de tous ces temperaments différents. 
La nature peut nous donner cette force...  cette puissance interieure, dès qu'on s'investit, tel des aventuriers, auprès de l'animal qui n'attend qu'un geste de notre part. Celui de les suivre du regard.
Ces joueurs savent aprécier notre présence. Notre propre humour aussi...

Rien n'est tout à fait moche, si nous savons être entreprenant. Un peu aventurier. 
Tout passse par l'oeil. Nos sens ont besoin qu'on les titilles. Qu'on s'en serve au maximum. 
Si nous savons faire cela, ou prendre un peu de notre temps chaque jour, pour ouvrir un peu de notre coeur devant les belles choses, c'est déjà un pas énorme. 
Juste le quart d'heure matinal avant de quitter la maison. Ou bien sur le chemin, lorsque nous faisons un détour par le parc du coin. Ou seulement notre chat ou notre chien, si fidèle à attendre notre retour. 
Un regard pour la nature juste avant de rentrer au bureau, et c'est un morceau de soleil que vous emporterez avec vous.

Votre fatigue mentale peut diminuer, si le soir, vous faite la pose quart d'heure, non pas devant les informations télévisées, mais avec votre ami fidèle. Ou vous surprenant dans votre jardin. 
Regarder par sa fenêtre, même ces nuages qui inventent des formes, c'est un jeu pour les yeux. On peut rêver autour de tout ce qui peut toucher notre mental.
Nous  avons le privilège de connaitre la possibilité de nous balader ou de toucher la nature avec autant de liberté, colorons notre vie. Avec juste de petites choses. Avons nous besoin de ce qui est hors de notre portée ?
Notre petit cerveau nous permet d'être inventif aussi... à nous de trouver le moyen de renouveler ce qui peut nous faire vibrer.
Le bonheur est dans le pré. 
Voilà un titre de film qu'on peut faire notre, lorsqu'on plonge notre regard dans la nature. Qu'elle soit proche, ou eloignée...
L'animal est votre ami aussi.
Permettons lui de vivre à nos côtés, même s'il est à la limite de nos villes....

1089505.jpg

Le bourdon ? Il a quitté votre maison...

 

Commenter cet article

hamid 01/09/2007 12:43

j'imagien un peu si ces animaux ont la meme intelligence que l humain et que pourront ils faire comme destruction.......

sonja 01/09/2007 14:44

Je crois bien qu'avec l'intelligence des humains, c'est plutot nous qui venons de detruire leur environnement. Et pas le contraire. Merci pour l'intelligence humaine... pour la comparaison il faudrait juste un tout petit peu se demander ce que l'homme a fabriqué avec la sienne d'intelligence...Ceci dit en passant,  cher Monsieur... bonne journée

GuyD 28/08/2007 11:32

Y'a que Toi pour trouver ça! :lol:Superbe!Encore une fois BRAVO!

cath 27/08/2007 22:06

ça bisouille bcp sur les blogs!! ha! ha!

Alrisha 27/08/2007 21:18

lLe petit animal qui a attiré mon attention en me rendant visite aujourd'hui, c'est une petite sauterelle marron posée sur le rebord de la passerelle alors que je rentrais une tournée de linge sec du jardin.Elle a bien voulu m'attendre pour que je la prenne en photo une 1ère fois puis un peu après le coup de fil de mon fils qui m'indiquait que je ne le verrai pas ce soir en rentrant du boulot car il a été malade toute la journée.Cette petite sauterelle m'a attendrie un petit moment. 

cath 27/08/2007 20:46

elles ont fumé la moquette les biquettes??je suis tout à fait d'accord avec toi; les animaux st extraordinaires.mes 3 chats me donnent bcp de force et me rassurent; leur regard est profond et me dit plein de choses sympa..un petit coup de calgon? je m'assois prés de l'un deux ou j'en appelle un qui raplique; quelques câlins et ronrons et je me sens apaisée.ce st de doux amis. bises du soir.cath