Laissez les jouer

Publié le par sonja

1087097.jpg

1085567.jpg

880669.jpg

Joyeuses envolées
En bandes les enfants rient,
s'amusent et chantent
Explosions exprimées,
par des gestes curiosité
Regardez les jouer 
Comme ils sont beaux !
Ils ne se sentent pas épiés
Ils donnent libre cour à leurs jeux
Un bel heritage semé
La liberté pour amie
En guise de protection,
les leçons de la vie leur donner.
Des baisers distribuer
De l'amour à leur coeur accrocher
Chaque jour mille attentions,
pour leurs premiers pas dans la vie
Leur espace leur accorder
Ne pas les prendre pour des grands
Adultes en leur temps ils deviendront
Rêver avec eux,
pour tous ces contes racontés
Regardez les bouger
Comme ils sont beaux !

959119.jpg

Publié dans Prose poétique

Commenter cet article

hamid 14/08/2007 11:39

des fois on peut avoir un bras cassé

Guy 13/08/2007 20:59

Super sympa!La Joie des enfants est un Bonheur que l'on doit préserver! Car leur sourire est le Soleil de nos Vies!

Mohamed 13/08/2007 20:33

Ah enfance... Que de souvenirs inoubiables parceque purs et insouciants, que d'amitiés réelles parceque non basées sur l'interêt.Merci pour ton blog, Sonia, tiens, je t'offre ceci, en guise de partage.Parle-moi  de  ton  enfance  Parle-moi un peu de ton enfanceEt de ceux qui ont eu la chance, De la partager avec toi,Sous le même toit.  Parle-moi de ces cahiers sur le pupitre,de l’ardoise, du plumier, du dernier chapitre.Te souviens-tu de ton école,De ces têtes folles ? Raconte-moi un peu  ta  jeunesse.L’époque de toutes les promesses.Les randonnées et les voyages.C’était l’âge. Parle-moi de ces étés qui s’achèventEmportant avec eux tous tes rêves, Tes larmes et tes espoirs.Il fallait y croire. Quant à moi, je ne suis déjà plus là,Il y a longtemps que j’ai vécu celaMon avenir  est bien loin je crois, derrière moi. Mohamed  A.

Alrisha 13/08/2007 15:19

Les regarder jouer, rire, se parler, se sauver, revenir, pousser des cris à s'égosiller: jamais je ne me suis ennuyée en cour de récréation en les surveillant. C'est là que j'apprenais leur caractère respectif et que je puisais des renseignements pour mieux leur parler ou leur répondre en classe. J'aimais les voir jouer sans qu'ils se préoccupent de ma présence. Pour moi qui n'avais pas de collègues à qui parler, c'était ma détente de la journée.Souvenirs, souvenirs, ......

sonja 13/08/2007 15:24

Comme tu as du te régaler. C'est vrai que c'est en les observant qu'on arrive à definir leurs traits de caractères. Ils ne se sentent pas épiés, et c'est leur naturel qu'on arrive à cueillir. J'aime moi aussi...Merci d'être par ici régulièrement.Je te souhaite un excellent après midiPensées amicalesSonia